Entrer et sortir du cadre

Accueil > Lecture déambulation > Article 353 du code pénal

Article 353 du code pénal

mardi 30 mai 2017

Il ne faut pas m’en vouloir, j’ai dit au juge, quelquefois j’ai des images étranges qui me traversent l’esprit. Elles ne restent jamais longtemps, elles passent. Seulement, tant qu’elles sont là, mon regard se fixe et se brouille et les yeux se tournent comme vers un écran qui descendrait en moi, et alors il faut attendre. Et alors le juge attendait. Et dans ma tête, c’était comme un cadre de fer avec de angles droits qui déchiraient le temps.
Lui, le juge, il n’a jamais eu l’air gêné par ces longues secondes vides qui ponctuaient mes paroles selon que dans ma tête certaines phrases laissaient dans leur sillage comme un plan fixe, une image qui durait et ne voulait plus s’effacer.

Tanguy Viel, Article 353 du code pénal, éditions de Minuit, 2017

lu par Bernard

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.