Les villes passagères

Accueil > Champs-sur-Marne > Découverte de l’oloé d’un autre que moi

Découverte de l’oloé d’un autre que moi

mercredi 26 septembre 2018, par HS

Je cherche un endroit particulier
Oloé, olé
Mais qu’est-ce que c’est ?

Je marche, j’arrive, j’observe. C’est bien un lieu, qui se présente à moi, c’est déjà ça.
Ses limites sont claires : au-devant, un buisson en marque l’entrée ; autour, une barrière bien fermée.

Moi qui m’avance sur la rampe de Latone. Ce n’est pas Versailles, mais c’est le potager du Roi : il est là, debout sous un chêne. Je le vois, il me voit, on s’assoit. Je regarde les plantes aromatiques, sur ma droite, et ça tombe bien, car il suffit à mon regard de se redresser légèrement pour croiser sa nuque.

C’est un homme seul, en costume sombre, un col blanc à peine défait. Il me fait dos mais je ne peux le croquer à siégé : il se retourne souvent, la tête derrière l’épaule. Gymnastique de la fuite imminente à laquelle un esprit tranquille ne se plierait pas.
En son domaine, il n’est plus maître. Est-ce cela qui l’inquiète ?

À la périphérie Est de mon champ de vision, la silhouette entre soudain en mouvement. C’est l’homme qui s’en va, sans un regard en arrière pour son ancienne oloé.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Médias géolocalisés