Les villes passagères

Accueil > Champs-sur-Marne > Janvier papier

Janvier papier

mardi 29 janvier 2019, par Gaëlle Leborgne

Je voudrais une ville (étoile) de mer aussi
Je voudrais une ville (givrée) chaleur comprise
Je voudrais une ville (chahuteuse) jamais lisse
Je voudrais une ville (flore) même noire
Je voudrais une ville qui re-pousse.

Je voudrais une ville (bonheur) une ville (fumeur)
Je voudrais une ville (banale) une ville (sale)
Je voudrais une ville (poubelle) une ville (belle)
Je voudrais une ville (petit-dej’) une ville (piège)
Je voudrais une ville comme on re-prend.

Je voudrais (une ville souris gourbis ébahis) (ville oubliée) (grillage bouché)
Je voudrais (une ville chaînon manquant chêne effeuillé) (une ville rouillée)
On coule / On 100% pur porc / On bleu / On pourrit
On carreau / On remplit / On tombe / On reste / On ré-oublie.

Je voudrais (une ville train) je voudrais (une ville câlins)
Je voudrais (une ville mousse) je voudrais (une ville tous)
Je voudrais (une ville grillage) je voudrais (une ville passage)
Je voudrais (une ville touche) (un monde de bouches)
Je voudrais (une ligne de fuite) qui jamais ne me quitte

Messages

  • Bravo et merci, c’est très inspiré.
    J’aime beaucoup l’ironie des photos.
    Il est toujours l’heure de passer une bonne journée.
    Bien à vous et bravo, encore...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Médias géolocalisés