Les villes passagères

Accueil > Champs-sur-Marne > Le gobelet en plastique

Le gobelet en plastique

jeudi 31 janvier 2019, par Gaëlle Leborgne

GOBELITEA PLASTICUS

Domestiqué par les Zurbains qui utilisent sa coquille pour se désaltérer, il se remplit naturellement d’eau de pluie qui lui permet de résister face au vent. Vide, il peut alors rouler pour se cacher où bon lui semble. Plus ou moins lourd, le vent peut parfois le déposer dans des endroits incongrus où il reste coincé. Les plus légers de la catégorie plastique sont les plus vulnérables, souvent écrasés par les Zurbains ou autotondeuses. Leur coquille se perce alors et devient incapable de contenir un liquide, voguant à tout jamais au gré des tempêtes, jusqu’à complète désagrégation.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Médias géolocalisés