Les villes passagères

Accueil > Champs-sur-Marne > Quartier de Phénix, Champs-sur-Marne

Quartier de Phénix, Champs-sur-Marne

mardi 25 septembre 2018, par JS

À Champs-sur-Marne, dans le quartier de Phénix, je me souviens d’un étourdi qui avait laissé traîner ses outils au pied d’un poteau, de la négligence de la Mairie concernant l’entretien des lampadaires. Je me souviens aussi d’un pin parasol qui se consumait tristement sans que ça n’émeuve personne.

Or les gens de Phénix me disent que ce n’est pas là leur ville, que je l’ai mal comprise car en réalité on trouve au pied des poteaux, des lampadaires, toutes sortes d’outils, de pots de peinture, de bidons de bitume chaud, tous laissés à disposition de chacun pour réparer la ville dès que le besoin s’en fait sentir. En effet, il ne se passe pas un seul jour dans le quartier de Phénix sans que ces satanées pies géantes n’arrachent un poteau comme une brindille, ou, de leur bec dur comme du granit, ne crèvent les bulbes des lampadaires. Il y aussi des pins qui prennent feu spontanément pour, dès le lendemain, repousser de leurs cendres.

Tout cela se passe chez moi aussi, mais comme mes voisins je n’y lis que gabegie, dépression, menaces. La ville ne laisse interpréter que si l’on sait la connaître.

Peintures au pied d'un poteau
Pin parasol brûlé
Grillage abîmé 4
Grillage abîmé 1

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Médias géolocalisés