Les villes passagères

Accueil > Évry > Une ville vraie ou fausse !, par Khoumbaré

Une ville vraie ou fausse !, par Khoumbaré

jeudi 29 novembre 2018, par Anne Savelli



Je voudrais une ville (rire), peu de gens sourient.
Je voudrais une ville (hauteur) que l’on voit du ciel.
Je voudrais une ville (vie) où les gens respirent.
Je voudrais une ville (ambianceur) et très (matériel).
Je voudrais une ville (ivre) mais pas alcoolique.

Une ville sans (clair) que je voudrais sûrement.
Une ville sans haine que je voudrais tellement.
Une ville sans (taire) que je voudrais vraiment.
Une ville sans peine que je voudrais consciencieusement.
Mais quelle ville voudrais-je vraiment ?

Une ville (crise), non je ne voudrais pas.
Aucune (vivre), ce dont je ne veux pas.
Pleine d’emprise, ça ne sert pas.
Bref, ça ne m’intéresse pas.

Mais une ville claire et sombre,
une ville pleine et vide,
une ville pâle et colorée,
(joie) et (tristesse).
Une ville vraie et fausse.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Médias géolocalisés